Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]

www.medjugorje.ws » PDA version » Messages de Medjugorje » Messages de Medjugorje impliquant 'c’est'

Messages de Medjugorje impliquant 'c’est'

Total found: 93
«Chers enfants, aujourd’hui je vous appelle tous à prier pour la paix et à en témoigner dans vos familles, afin que la paix devienne le plus grand trésor sur cette terre sans paix. Je suis votre Reine de la Paix et votre mère. Je désire vous emmener sur le chemin de la paix qui vient uniquement de Dieu. C’est pourquoi priez, priez, priez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Commentaire du message

«Chers enfants ! Je vous appelle car j’ai besoin de vous. J’ai besoin de cœurs qui sont prêts à un amour incommensurable. Des cœurs qui ne sont pas alourdis par des vanités. Des cœurs qui sont prêts à aimer comme mon Fils a aimé, qui sont prêts à se sacrifier comme mon Fils s’est sacrifié. J’ai besoin de vous. Afin de pouvoir aller avec moi, pardonnez-vous à vous-mêmes, pardonnez aux autres et adorez mon Fils ! Adorez-le aussi pour ceux qui ne le connaissent pas et qui ne l’aiment pas ! C’est pour cela que j’ai besoin de vous et que je vous appelle. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd‘hui je vous invite à nouveau à la conversion. Petits enfants, vous n’ëtes pas assez saints et vous ne rayonnez pas la sainteté pour les autres ; c’est pourquoi, priez, priez, priez, et travaillez à votre conversion personnelle afin d’ëtre signes de l’amour de Dieu pour les autres. Je suis avec vous, et je vous guide vers l’éternité à laquelle chaque coeur doit aspirer. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
Lors de sa dernière apparition quotidienne, le 12 septembre 1998, la Gospa a dit à Jakov Colo qu’il aurait désormais une apparition annuelle, le 25 décembre, le jour de Noël. Cette année il en fut également ainsi. La Vierge est venue portant l’Enfant Jésus dans ses bras. L’apparition a commencé à 14h 35 et a duré 12 minutes.
La Gospa a donné le message suivant :
«Chers enfants. Pendant tout ce temps où Dieu me permet de manière spéciale d’être avec vous, je désire vous guider sur le chemin qui mène à Jésus et à votre salut. Mes petits enfants, ce n’est qu’en Dieu que vous pouvez trouver le salut, et c’est pourquoi, spécialement en ce jour de grâce, avec le petit Jésus dans les bras, je vous invite : permettez à Jésus de naître en vos coeurs ! Seulement avec Jésus dans le coeur, vous pouvez vous mettre en marche sur le chemin du salut et de la vie éternelle. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, Dieu vous a donné la grâce de vivre et de protéger tout le bien qui est en vous et autour de vous, et de stimuler les autres a etre meilleurs et plus saints ; mais Satan, lui, ne dort pas et, a travers le modernisme, il vous dévie et vous conduit sur son chemin. C’est pourquoi, petits enfants, dans l’amour envers mon Coeur Immaculé, aimez Dieu par-dessus tout et vivez ses commandements. Ainsi votre vie aura un sens et la paix regnera sur la terre. Merci d’avoir répondu a mon appel. »
«Chers enfants, je vous invite à nouveau à me suivre avec joie. Je désire vous conduire tous à mon Fils, votre Sauveur. Vous n’êtes pas conscients que, sans Lui, nous n’avez ni joie, ni paix, ni avenir, ni vie éternelle. C’est pourquoi, petits enfants, profitez de ce temps de prière joyeuse et d’abandon. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, que ce temps soit pour vous le temps de la prière. Mon invitation désire être pour vous, petits-enfants, un appel à vous décider à suivre le chemin de la conversion. C’est pourquoi, priez et recherchez l’intercession de tous les saints. Qu’ils soient pour vous un exemple, une stimulation et une joie vers la vie éternelle. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, je vous regarde et je vois en votre coeur la mort sans espérance, l’inquiétude et la faim. Il n’y a ni prière ni confiance en Dieu, c’est pourquoi le Tout-Puissant me permet de vous apporter l’espérance et la joie. Ouvrez-vous. Ouvrez vos coeurs à la miséricorde de Dieu et Il vous donnera tout ce dont vous avez besoin, Il comblera vos coeurs de paix car Il est la paix et votre espérance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, aujourd’hui encore je suis avec vous et je vous regarde et je vous bénis et je ne perds pas l’espoir que ce monde changera en bien et que la paix règnera dans le coeur des hommes. La joie règnera dans le monde car vous vous êtes ouverts à mon appel et à l’amour de Dieu. L’Esprit Saint change la multitude de ceux qui ont dit oui. C’est pourquoi je désire vous dire : merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants; vous vous rassemblez autour de Moi, vous cherchez votre chemin, vous cherchez la vérité mais vous oubliez le plus important, vous oubliez de bien prier. Vos lèvres prononcent des mots sans fin, mais votre esprit ne ressent rien. Vous égarant dans l’obscurité, vous imaginez Dieu lui-même selon vous-mêmes et non comme Il est vraiment dans son Amour. Chers enfants, une vraie prière vient du fond de cœur, de votre souffrance, de votre joie, de votre demande de pardon pour vos péchés. C’est le moyen de connaître le vrai Dieu et ainsi vous-mêmes parce vous êtes créés à son image. La prière vous amènera à l’accomplissement de mon désir, de ma mission ici pour vous, l’unité dans la famille de Dieu. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous invite à prier et à jeûner à mes intentions, car Satan désire détruire mon plan. Ici, j’ai commençé avec cette paroisse et j’ai invité le monde entier. Beaucoup ont répondu, mais il y a un nombre énorme qui ne veut pas entendre ni accepter mon appel. C’est pouquoi, vous qui avez prononcé votre « oui », soyez forts et décidés. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, quand vous regardez dans la nature la richesse des couleurs que le Tout-Puissant vous donne, ouvrez votre coeur et, avec reconnaissance, priez pour tout le bien que vous avez et dites : je suis créé ici pour l’éternité – et aspirez aux choses du Ciel, car Dieu vous aime d’un amour incommensurable. C’est pourquoi, Il m’a aussi donnée à vous pour vous dire : c’est en Dieu Seul qu’est votre paix et votre espérance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! Je vous invite à être UN en esprit avec mon Fils. Par la prière et la sainte Messe où mon Fils s’unit à vous de manière particulière, je vous invite à essayer d’être comme Lui ; et, comme Lui, d’être toujours prêts à faire la volonté de Dieu et à ne pas chercher à accomplir la vôtre. Car, mes enfants, c’est par la volonté de Dieu que vous êtes – que vous existez, et sans la volonté de Dieu vous n’êtes rien. Moi, comme Mère, j’attends de vous que vous parliez de la gloire de Dieu par votre vie, car ainsi vous serez glorifiés vous aussi, selon Sa volonté. Montrez à tous humilité et amour envers le prochain. Par cette humilité et cet amour, mon Fils vous a sauvés et vous a ouvert le chemin vers le Père Céleste. Je vous prie d’ouvrir le chemin vers le Père Céleste à tous ceux qui ne L’ont pas connu et qui n’ont pas ouvert leur cœur à Son amour. Par votre vie, ouvrez le chemin à tous ceux qui errent encore dans la recherche de la vérité. Mes enfants, soyez mes apôtres qui n’auront pas vécu en vain ! N’oubliez pas que vous viendrez devant le Père Céleste et que vous lui parlerez de vous. Soyez prêts ! A nouveau je vous préviens : priez pour ceux que mon Fils a appelés et dont Il a béni les mains. Il vous les a donnés. Priez, priez, priez pour vos bergers ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, priez, priez, continuez à prier, jusqu‘à ce que votre coeur s‘ouvre à la foi comme une fleur qui s’ouvre aux rayons chauds du soleil. Ce temps est un temps de grâce que Dieu vous donne par ma présence, mais vous êtes loin de mon coeur. C’est pourquoi je vous appelle à la conversion personnelle et à la prière familiale. Que la Sainte Ecriture vous soit toujours une stimulation. Je vous bénis tous de ma bénédiction maternelle. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants ! En ce temps sans paix, je vous invite à nouveau à vous mettre en route derrière mon Fils Jésus, à le suivre. Je connais les douleurs, les souffrances et les difficultés, mais en mon Fils vous vous reposerez. En lui vous trouverez la Paix et le salut. Mes enfants, n'oubliez pas que mon Fils vous a rachetés par sa croix, et il vous a donné possibilité d'être à nouveau enfants de Dieu, de pouvoir appeler à nouveau le Père Céleste 'Père'. Pour être dignes du Père, aimez et pardonnez, car votre Père est amour et pardon. Priez et jeûnez car cela est le chemin vers votre purification, cela est le chemin pour faire connaissance et connaître le Père Céleste. Lorsque vous connaîtrez le Père, vous comprendrez qu’Il est votre unique nécessaire. Moi, comme Mère, je désire mes enfants dans la communauté d’un seul peuple où l’on écoute et où l’on met en pratique la Parole de Dieu. C’est pourquoi, mes enfants, mettez-vous à la suite de mon Fils, soyez une seule chose avec lui, soyez les enfants de Dieu. Aimez vos bergers comme mon Fils les a aimés lorsqu’il les a appelés pour vous servir. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujoud’hui encore, le Très-Haut me donne la grâce d’être avec vous et de vous conduire vers la conversion. Chaque jour, je sème et je vous appelle à la conversion, afin que vous soyez prière, paix, amour, le grain qui en mourant porte du fruit au centuple. Je ne désire pas, chers enfants, que vous ayez à regretter tout ce que vous pouviez faire et n’avez pas voulu faire. C’est pourquoi, petits enfants, dites à nouveau avec enthousiasme : « Je désire être un signe pour les autres. » Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants! Je vous aime tous. Vous tous, tous mes enfants, vous êtes tous dans mon cœur. Vous tous avez mon amour maternel et je désire vous conduire tous à connaître la joie de Dieu. C’est pourquoi je vous appelle. J’ai besoin d’apôtres humbles qui, d’un cœur ouvert, acceptent la Parole de Dieu et aident les autres à comprendre le sens de leur vie à l’aide de la Parole de Dieu. Afin d’en être capables, mes enfants, vous devez, à travers la prière et le jeûne, apprendre à écouter avec le cœur et apprendre à vous soumettre. Vous devez apprendre à rejeter tout ce qui vous éloigne de la Parole de Dieu et aspirer seulement à ce qui vous en rapproche. N’ayez pas peur ! Je suis ici. Vous n’êtes pas seuls. Je prie le Saint Esprit de vous renouveler et de vous fortifier. Je prie le Saint Esprit pour que, en aidant les autres, vous aussi soyez guéris. Je Le prie afin qu’à travers Lui vous soyez enfants de Dieu et mes apôtres. »
Puis, d’un air préoccupé, la Sainte Vierge a dit:
«Par égard pour Jésus, par égard pour mon Fils, aimez ceux qu’Il a appelés et désirez la bénédiction uniquement de ces mains-là qu’Il a consacrées. Ne permettez pas au mal de régner. Je le répète à nouveau, c’est seulement avec vos bergers que mon cœur vaincra. Ne permettez pas au mal de vous séparer de vos bergers. Je vous remercie. »
«Chers enfants ! Avec un amour maternel et une patience maternelle, je regarde votre errance continuelle et votre égarement. C’est pour cela que je suis avec vous. Je désire vous aider d'abord à vous trouver et à vous connaître vous-mêmes afin qu’ensuite vous puissiez découvrir et reconnaître tout ce qui ne vous permet pas de connaître sincèrement et de tout votre cœur l’amour du Père Céleste. Mes enfants, on apprend à connaître le Père par la croix. C’est pourquoi, ne rejetez pas la croix. Avec mon aide, essayez de la saisir et de l’accueillir. Lorsque vous serez en mesure d’accepter la croix, vous comprendrez aussi l’amour du Père Céleste, vous cheminerez avec mon Fils et avec moi. Vous vous distinguerez de ceux qui n’ont pas connu l’amour du Père Céleste, qui l’écoutent mais ne le comprennent pas, qui ne cheminent pas avec lui, qui ne l’ont pas connu. Je désire que vous connaissiez la vérité de mon Fils et que vous soyez pour moi des apôtres, qu’en tant que fils de Dieu, vous vous éleviez au-dessus de la pensée humaine et qu'en toutes choses vous recherchiez toujours à nouveau la pensée de Dieu. Mes enfants, priez et jeûnez pour pouvoir comprendre tout ce que j'attends de vous. Priez pour vos bergers et aspirez, en communion avec eux, à connaître l’amour du Père Céleste. Je vous remercie. »
Lors de sa dernière apparition quotidienne, le 12 septembre 1998, la Gospa a dit à Jakov Colo qu’il aurait désormais une apparition annuelle, le 25 décembre, le jour de Noël. Cette année il en fut également ainsi. La Vierge est venue portant l’Enfant Jésus dans ses bras. L’apparition a commencé à 15h 7 et a duré 8 minutes. Après cela, Jakov a transmis le message :
«Petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, Jésus veut habiter en chacun de vos coeurs et partager avec vous chacune de vos joies et chaque douleur. C’est pourquoi, petits enfants, aujourd’hui de manière spéciale, regardez dans vos coeurs et posez-vous la question si, en vérité, la paix et la joie de la naissance de Jésus ont conquis vos coeurs ? Petits enfants, ne vivez pas dans les ténèbres, aspirez à la lumière et au salut de Dieu. Enfants, décidez-vous pour Jésus, donnez-lui votre vie et votre coeur, car seulement ainsi le Très Haut pourra-t-il agir en vous et à travers vous. »
«Chers enfants, piez et soyez conscients que sans Dieu vous êtes poussière. C’est pourquoi, tournez vos pensées et votre coeur vers Dieu et vers la vie éternelle. Ayez cconfiance en son amour. Dans l‘Esprit de Dieu, petits enfants, vous êtes tous invités à être témoins. Vous êtes précieux et je vous invite, petits enfants, à la sainteté, à la vie éternelle. C’est pourquoi; soyez conscients que cette vie est passagère. Je vous aime et je vous invite à une nouvelle vie de conversion. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]