Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]

www.medjugorje.ws » PDA version » Messages de Medjugorje » Messages de Medjugorje impliquant 'apôtres'

Messages de Medjugorje impliquant 'apôtres'

Total found: 90
«Chers enfants, comme dans les autres lieux où je suis venue vers vous, ici aussi je vous invite à la prière. Priez pour ceux qui ne connaissent pas mon Fils, pour ceux qui n'ont pas connu l'amour de Dieu; contre le péché; pour les consacrés, pour ceux que mon Fils a appelé à avoir l'amour et l'Esprit de force pour vous; pour l'Eglise. Priez mon Fils ! L'amour que vous ressentirez dans sa proximité vous donnera la force et vous préparera aux actes d'amour que vous réaliserez en son Nom. Mes enfants, soyez prêts ! Ce temps est critique. C'est pourquoi je vous appelle à nouveau à la foi et à l'espérance. Je vous indique le chemin par lequel vous devez aller : ce sont les paroles de l'Evangile. Apôtres de mon amour, le monde a tellement besoin de vos mains levées vers le ciel, vers mon Fils, vers le Père Céleste ! Il vous faut beaucoup d'humilité et de pureté de cœur. Ayez confiance en mon Fils et sachez que vous pouvez toujours devenir meilleurs. Mon cœur maternel désire que vous, les apôtres de mon amour, soyez les petites lumières du monde, pour que vous éclairiez les lieux où les ténèbres veulent régner, pour que vous indiquiez le vrai chemin par vos prières et votre amour, pour que vous sauviez les âmes. Je suis avec vous. Je vous remercie. »
«Chers enfants ! Merci de répondre à mes appels et de vous rassembler ici autour de moi, votre Mère Céleste. Je sais que vous pensez à moi avec amour et espérance et je ressens moi aussi de l'amour pour vous tous, comme mon très cher Fils en ressent également; Lui qui, dans son amour miséricordieux, m'envoie vers vous toujours à nouveau. Lui qui a été homme, qui a été et qui est Dieu, un et trine, et qui a souffert pour vous sa Passion dans son corps et dans son âme. Lui qui s'est fait Pain pour nourrir vos âmes et ainsi les sauver. Mes enfants, je vous enseigne à être dignes de son amour, à orienter vos pensées vers Lui, à vivre de Lui. Apôtres de mon amour, je vous recouvre de mon manteau car, comme Mère, je désire vous protéger. Je vous en prie, priez pour le monde entier ! Mon cœur souffre, les péchés se multiplient, ils sont très nombreux, mais avec l'aide de vous qui êtes humbles, modestes, remplis d'amour, cachés et saints, mon cœur triomphera. Aimez mon Fils par-dessus tout, et le monde par Lui. N'oubliez jamais que chacun de vos frères porte en lui quelque chose de précieux : l’âme. C'est pourquoi, mes enfants, aimez tous ceux qui ne connaissent pas mon Fils afin que, par la prière et l'amour qui procède de la prière, ils deviennent meilleurs; afin que les âmes soient sauvées et qu'elles aient la vie éternelle. Mes apôtres, mes enfants, mon Fils vous a dit de vous aimer les uns les autres. Que cela soit inscrit dans vos cœurs et, par la prière, essayez de vivre cet amour. Je vous remercie. »
«Chers enfants, par la volonté du Père Céleste, en tant que mère de Celui qui vous aime, je suis ici avec vous pour vous aider à le connaître et à le suivre. Mon Fils vous a laissé les empreintes de ses pas afin que vous puissiez le suivre plus facilement. N’ayez pas peur, ne soyez pas indécis. Je suis avec vous. Ne vous laissez pas décourager car beaucoup de prières et de sacrifices sont nécessaires pour ceux qui ne prient pas, qui n’aiment pas et qui ne connaissent pas mon Fils. Venez-leur en aide en voyant en eux des frères. Apôtres de mon amour, soyez à l’écoute de ma voix en vous; ressentez mon amour maternel; pour cela, priez, priez en agissant, priez en donnant, priez avec amour, priez par les œuvres et par la pensée, au nom de mon Fils. Plus vous donnerez de l’amour, plus vous en recevrez. L’amour qui procède de l’Amour éclaire le monde. La Rédemption est l’amour, or l’amour n’a pas de fin. Quand mon Fils viendra à nouveau sur la terre, il recherchera l’amour dans vos cœurs. Mes enfants, nombreux sont les actes d’amour qu’il a posés pour vous. Je vous enseigne à les voir, à les comprendre et à lui rendre grâce en l’aimant et en pardonnant toujours à votre prochain, car aimer mon Fils signifie pardonner. On n’aime pas mon Fils si on refuse de pardonner à son prochain, si on refuse d’essayer de le comprendre, si on le juge. Mes enfants, à quoi la prière vous sert-elle si vous n’aimez pas et si vous ne pardonnez pas ? Je vous remercie. »
«Chers enfants, qui mieux que moi pourrait vous parler de l’amour et de la douleur de mon Fils ? J’ai vécu avec lui, j’ai souffert avec lui. Vivant la vie de la terre, j’ai éprouvé la douleur car j’étais mère. Mon Fils a aimé les pensées et les œuvres du Père Céleste, le vrai Dieu et, comme il me le disait, il est venu pour vous racheter. J’ai caché ma douleur à travers mon amour. Mais vous, mes enfants, vous avez de nombreuses questions, vous ne comprenez pas la douleur. Vous ne comprenez pas qu’à travers l’amour de Dieu vous devez accepter la douleur et la supporter. Toute personne l’éprouvera dans une mesure plus ou moins grande, mais avec la paix dans l’âme et en l’état de grâce, l’espérance existe. C’est mon Fils, Dieu, né de Dieu. Ses paroles sont des semences de vie éternelle et, semées dans les âmes bonnes, elles portent beaucoup de fruit. Mon Fils a enduré la douleur parce qu’il a pris sur lui vos péchés. C’est pourquoi vous, mes enfants, apôtres de mon amour, vous qui souffrez, sachez que votre douleur deviendra lumière et gloire. Mes enfants, tandis que vous endurez la douleur, tandis que vous souffrez, le ciel entre en vous, et vous donnez un peu de ciel et beaucoup d’espérance à tous ceux qui vous entourent. Je vous remercie. »
«Chers enfants, je vous parle comme une mère avec des mots simples mais remplis de beaucoup d'amour et de sollicitude pour mes enfants qui me sont confiés par mon Fils. Mon Fils, qui est de l'éternel présent, vous parle avec des paroles de vie et il sème l'amour dans les cœurs ouverts. C'est pourquoi, je vous en prie, apôtres de mon amour, ayez des cœurs ouverts, toujours prêts à la miséricorde et au pardon. Par mon Fils, pardonnez toujours à votre prochain car ainsi la paix sera en vous. Chers enfants, prenez soin de votre âme car elle seule vous appartient vraiment. Vous oubliez l'importance de la famille. La famille ne devrait pas être un lieu de souffrance et de douleur, mais un lieu de compréhension et de tendresse. Les familles qui essaient de vivre selon mon Fils, vivent dans l'amour mutuel. Lorsqu'il était encore enfant, mon Fils me disait que tous les hommes étaient ses frères. C'est pourquoi retenez, apôtres de mon amour, que toutes les personnes que vous rencontrez sont votre famille, des frères par mon Fils. Mes enfants, ne perdez pas votre temps à penser à l'avenir et à vous en inquiéter. Que votre seul souci soit de bien vivre chaque instant selon mon Fils, et vous aurez la paix. Mes enfants, n'oubliez jamais de prier pour vos bergers. Priez pour qu'ils puissent accepter tous les hommes comme leurs propres enfants, et qu'ils soient, par mon Fils, leurs pères spirituels. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en vous regardant rassemblés autour de moi, je vois beaucoup d'âmes pures, beaucoup de mes enfants qui cherchent l'amour et la consolation, mais personne ne leur en donne. Je vois aussi ceux qui font le mal parce qu’ils n'ont pas de bons exemples, ils n'ont pas connu mon Fils. Ce qui est bon et silencieux et qui se répand par les âmes pures, est la force qui maintient le monde. Il y a beaucoup de péchés, mais il y a aussi de l'amour. Mon Fils m'envoie vers vous, moi la Mère, la même pour vous tous, pour vous apprendre à aimer et pour que vous compreniez que vous êtes frères. Je désire vous aider. Apôtres de mon amour, le désir vivant de foi et d'amour suffit, et mon Fils l'acceptera; mais vous devez en être dignes, avoir de la bonne volonté et un cœur ouvert. Mon Fils vient dans les cœurs ouverts. En tant que Mère, je désire que vous appreniez à connaître mon Fils le mieux possible, il est Dieu né de Dieu. Je désire que vous connaissiez la grandeur de son amour qui vous est si nécessaire. Il a pris sur lui vos péchés et vous a obtenu la rédemption. En retour il vous a demandé de vous aimer les uns les autres. Mon Fils est Amour. Il aime tous les hommes, tous les peuples de tous pays, sans distinction. Chers enfants, si vous viviez l'amour de mon Fils, son Royaume serait déjà sur terre. C'est pourquoi, apôtres de mon amour, priez ! Priez pour que mon Fils et son amour vous soient le plus proche possible, pour que vous soyez un exemple d'amour et que vous aidiez tous ceux qui n'ont pas connu mon Fils. N'oubliez jamais que mon Fils, un et trine, vous aime. Aimez vos bergers et priez pour eux. Je vous remercie. »
«Chers enfants, je m’adresse à vous comme votre mère, mère des justes, mère de ceux qui aiment et qui souffrent, mère des saints. Mes enfants, vous pouvez vous aussi être saints, cela dépend de vous. Les saints sont ceux qui aiment sans mesure le Père Céleste, qui l’aiment plus que tout. C’est pourquoi, mes enfants, cherchez à devenir toujours meilleurs. Si vous cherchez à devenir bons, vous pourrez être saints, même si vous ne pensez pas ainsi de vous-mêmes. Si vous pensez être bons, vous manquez d’humilité et l’orgueil vous éloigne de la sainteté. En ce monde sans paix et plein de menaces, vos mains, apôtres de mon amour, devraient être tendues dans la prière et la miséricorde. Offrez-moi le rosaire, ces roses que j’aime tant. Mes roses sont vos prières dites avec le cœur et non seulement des lèvres. Mes roses sont vos œuvres de prière, de foi et d’amour. Mon Fils, quand il était petit, me disait que mes enfants seraient nombreux et qu’ils m’apporteraient beaucoup de roses. Je ne le comprenais pas. Maintenant je sais que vous êtes ces enfants qui m’apportent des roses quand vous aimez mon Fils par-dessus tout, quand vous priez avec le cœur, quand vous aidez les plus pauvres. Ce sont mes roses. C’est la foi qui fait en sorte que dans la vie on fait tout par amour, on ignore l’orgueil et on est toujours prêt à pardonner, à ne jamais condamner, à toujours essayer de comprendre son frère. C’est pourquoi, apôtres de mon amour, priez pour ceux qui ne savent pas aimer, pour ceux qui ne vous aiment pas, pour ceux qui vous ont fait du mal, pour ceux qui n’ont pas connu l’amour de mon Fils. Mes enfants, voilà ce que j’attends de vous car, retenez-le bien, prier signifie aimer et pardonner. Je vous remercie. »
«Chers enfants, quand l'amour tend à disparaître sur terre, quand on ne trouve plus le chemin vers le salut, moi, votre Mère, je viens à vous pour vous aider à connaître la foi véritable, vivante et profonde. Pour vous aider à aimer en vérité. Comme Mère, j'aspire à votre amour mutuel, à votre bonté, à votre pureté. Mon désir est que soyez justes et que vous vous aimiez. Mes enfants, soyez joyeux dans votre âme, soyez purs, soyez enfants. Mon Fils disait qu'Il aimait être parmi les cœurs purs car les cœurs purs sont toujours jeunes et joyeux. Mon Fils vous a dit de pardonner et d'aimer. Je sais que ce n'est pas toujours facile; la souffrance vous fait grandir spirituellement. Afin que vous puissiez de plus en plus grandir spirituellement, vous devez pardonner sincèrement, véritablement, et aimer. Beaucoup de mes enfants sur terre ne connaissent pas mon Fils, ils ne l'aiment pas. Mais vous qui aimez mon Fils, vous qui le portez dans votre cœur, priez, priez ! Dans la prière, vous ressentez mon Fils tout près de vous; que votre âme respire en Son Esprit. Je suis avec vous et je vous parle de petites et de grandes choses. Je ne me lasserai pas de vous parler de mon Fils - l'amour véritable. C'est pourquoi, chers enfants, ouvrez-moi vos cœurs. Permettez-moi de vous conduire maternellement. Soyez les apôtres de l'amour de mon Fils et mes apôtres. En tant que mère, je vous aime. N'oubliez pas ceux que mon Fils a appelés pour vous guider; portez-les dans votre cœur et priez pour eux. Je vous remercie. »
«Chers enfants, vous que mon Fils aime, vous que j'aime de mon incommensurable amour maternel, ne permettez-pas que l'égoïsme et l'amour-propre règnent dans le monde. Ne permettez pas que l'amour et la bonté soient cachés. Vous qui êtes aimés, vous qui avez connu l'amour de mon Fils, souvenez-vous que être aimés signifie aimer. Mes enfants, ayez la foi. Quand vous avez la foi, vous êtes heureux et vous rayonnez de paix, votre âme tressaille de joie. Dans une telle âme on trouve mon Fils. Quand vous vous offrez pour la foi, quand vous vous offrez pour l'amour, quand vous faites du bien à votre prochain, mon Fils, qui est dans votre âme, sourit. Apôtres de mon amour, je m'adresse à vous comme une mère; je vous réunis autour de moi et je désire vous conduire sur le chemin de l'amour et de la foi. Sur le chemin qui conduit à la lumière du monde. Je suis ici pour l’amour, pour la foi, car je désire, par ma bénédiction maternelle, vous donner espérance et force sur votre chemin, car le chemin qui mène à mon Fils n'est pas facile. Il est fait de renoncement, d'offrande, de sacrifice, de pardon et de beaucoup, beaucoup d'amour. Mais ce chemin mène à la paix et au bonheur. Mes enfants, ne prêtez pas foi aux voix trompeuses, qui vous parlent de choses fausses, de faux scintillements. Vous, mes enfants, revenez à l'Ecriture Sainte. Je vous regarde avec un amour immense et, par la grâce de Dieu, je me manifeste à vous. Mes enfants, mettez-vous en route avec moi. Que votre âme tressaille de joie ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, de grandes choses le Père Céleste a faites en moi, comme il en fait en tous ceux qui l'aiment tendrement et qui le servent fidèlement, avec dévotion ! Mes enfants, le Père Céleste vous aime et c'est grâce à son amour que je suis ici avec vous. Je vous parle, pourquoi ne voulez-vous pas voir les signes ? Auprès de Lui, tout est plus facile. La souffrance vécue avec Lui est plus aisée car il y a la foi. La foi aide dans la souffrance et la souffrance sans la foi conduit au désespoir. La souffrance vécue et offerte à Dieu, élève. Mon Fils n'a-t-il pas racheté le monde par son douloureux sacrifice ? Moi, sa Mère, j'étais présente à sa souffrance et à sa douleur, comme je suis présente à vous tous ! Mes enfants, je suis avec vous dans la vie, dans la souffrance, dans la douleur, dans la joie et dans l'amour. C'est pourquoi, gardez l'espérance! L'espérance fait comprendre que la vie est là. Chers enfants, je vous parle; ma voix parle à votre âme, mon cœur parle à votre cœur. Apôtres de mon amour, oh comme mon cœur maternel vous aime ! Je voudrais vous enseigner tant de choses ! Mon cœur maternel désire tant que vous soyez comblés! Mais vous ne serez comblés que lorsqu'en vous-mêmes seront unifiés âme, corps et amour. Je vous en prie, vous mes enfants, priez beaucoup pour l'Eglise et pour ses serviteurs - pour ses bergers. Puisse l'Eglise être comme mon Fils la désire : claire comme de l'eau de source et pleine d'amour. Je vous remercie. »
«Chers enfants, grâce au grand amour du Père Céleste, je suis près de vous comme votre mère, et vous êtes près de moi comme mes enfants, comme apôtres de mon amour que je réunis sans cesse autour de moi. Mes enfants, vous êtes ceux qui, à travers la prière, devez vous abandonner totalement à mon Fils, afin que ce ne soit plus vous, mais mon Fils qui vive en vous, de sorte que tous ceux qui ne connaissent pas mon Fils Le voient en vous et désirent Le connaître.

Priez pour qu'ils voient en vous l'humilité déterminée et la bonté, la promptitude à servir les autres; qu'ils voient en vous comment vous vivez avec le cœur votre appel dans le monde, en communion avec mon Fils. Qu'ils voient en vous la douceur, la tendresse et l'amour envers mon Fils ainsi qu’envers vos frères et sœurs.

Apôtres de mon amour, vous devez beaucoup prier et purifier vos cœurs, afin d’être les premiers à marcher sur le chemin de mon Fils, pour être des justes unis à la justice de mon Fils.

Mes enfants, comme mes apôtres, vous devez être unis dans la communion qui procède de mon Fils, pour que mes enfants qui ne connaissent pas mon Fils reconnaissent la communion d'amour et désirent marcher sur le chemin de la vie, le chemin de l'unité avec mon Fils. Je vous remercie. »
«Chers enfants, tout ce qu'a fait mon Fils - la lumière de l'amour - et qu'il continue à faire, il l'a fait par amour. Vous de même, mes enfants, quand vous vivez dans l'amour et que vous aimez votre prochain, vous faites la volonté de mon Fils. Apôtres de mon amour, faites-vous petits. Ouvrez vos cœurs purs à mon Fils afin qu'il puisse agir à travers vous. A l'aide de la foi, remplissez-vous d'amour. Cependant, mes enfants, n'oubliez pas que l'Eucharistie est le cœur de la foi. C'est mon Fils qui vous nourrit de son Corps et vous fortifie de son Sang; c'est le miracle de l'amour : mon Fils qui vient toujours à nouveau, vivant, pour vivifier les âmes. Mes enfants, en vivant dans l'amour, vous faites la volonté de mon Fils et Il vit en vous. Mes enfants, mon désir maternel est que vous l'aimiez toujours davantage car il vous appelle par son amour, il vous donne l'amour afin que vous le propagiez à tous autour de vous. Par son amour, comme mère, je suis avec vous pour vous donner des paroles d'amour et d'espérance, pour vous donner les paroles éternelles qui sont victorieuses du temps et de la mort, pour vous appeler à être mes apôtres de l'amour. Je vous remercie. »
«Chers enfants, je vous invite à accueillir mes paroles dans la simplicité du coeur, paroles que je vous donne comme mère, afin que vous puissiez vous mettre en route sur le chemin de la pleine lumière, de la pureté, de l'unique amour de mon Fils, homme et Dieu. Une joie, une lumière indescriptible par des mots humains, pénètreront dans vos âmes, vous serez saisis par la paix et l'amour de mon Fils; c'est ce que je désire pour tous mes enfants. C'est pourquoi vous, apôtres de mon amour, vous qui savez aimer et pardonner, vous qui ne jugez pas, vous que je sollicite, soyez un exemple pour tous ceux qui ne vont pas sur le chemin de la lumière et de l'amour, ou qui s'en sont détournés. Montrez-leur la vérité par votre vie. Montrez-leur l'amour, car l'amour surmonte toute difficulté, et tous mes enfants ont soif d'amour. Votre communion dans l'amour est un don à mon Fils et à moi-même. Cependant, mes enfants, retenez que aimer signifie aussi désirer du bien pour le prochain, et désirer la conversion de l'âme de votre prochain. Tandis que je vous regarde, réunis autour de moi, mon cœur est triste, car je vois si peu d'amour fraternel, si peu d'amour miséricordieux. Mes enfants, l'Eucharistie est mon Fils vivant au milieu de vous, ses paroles vous aideront à comprendre, car sa parole est vie, sa parole fait respirer l'âme, sa parole fait connaître l'amour. Chers enfants, comme mère qui désire le bien de ses enfants, je vous invite à nouveau à aimer vos bergers et à prier pour eux. Je vous remercie. »
«Chers enfants, je suis votre Mère à tous, c’est pourquoi n’ayez pas peur, car j’écoute vos prières. Je sais que vous me cherchez, c’est pourquoi je prie mon Fils pour vous, mon Fils qui est uni au Père Céleste et à l’Esprit Consolateur, mon Fils qui conduit les âmes vers le Royaume d’où il est venu, Royaume de Paix et de Lumière.

Mes enfants, il vous est donné la liberté de faire un choix; toutefois, en tant que mère, je vous prie d’utiliser la liberté en vue du bien. Vous, avec votre âme pure et simple, vous le comprenez. Et si parfois vous ne comprenez pas les paroles, vous ressentez en vous ce qu’est la vérité.

Mes enfants, ne perdez pas la vérité et la vie véritable pour suivre des mensonges. Par une vie en vérité, le Royaume des Cieux entre en vos cœurs et c’est un royaume de paix, de lumière et d’harmonie. Alors, mes enfants, il n’y aura pas l’égoïsme qui vous éloigne de mon Fils. Il y aura l’amour et la compréhension envers le prochain, car, retenez-le bien, je vous le dis à nouveau : prier signifie aussi aimer les autres - vos proches - et vous donner à eux.

Aimez mon Fils et donnez en mon Fils; alors il fera son œuvre en vous et pour vous. Mes enfants, pensez sans cesse à mon Fils, aimez-le d’un amour sans mesure ! Vous aurez la vie véritable et ce sera pour l’éternité. Je vous remercie, apôtres de mon amour. »
«Chers enfants, mes paroles sont simples mais elles sont remplies d'amour maternel et de sollicitude. Chers enfants, les ombres des ténèbres et de la tromperie sont en train de s'étendre de plus en plus au-dessus de vous, et moi je vous appelle à la lumière et à la vérité, je vous appelle à mon Fils. Lui seul peut transfigurer le désespoir et la souffrance en paix et en clarté; lui seul peut donner l'espérance dans la douleur la plus profonde. Mon Fils est la vie du monde. Plus vous le découvrirez, plus vous vous rapprocherez de lui, plus vous l'aimerez, car mon Fils est Amour, et l'amour change tout. Il rend très beau même ce qui, sans amour, vous paraît insignifiant. C'est pourquoi je vous dis à nouveau qu'il faut beaucoup aimer si vous désirez grandir spirituellement. Je sais bien, apôtres de mon amour, que ce n'est pas toujours facile. Mais, mes enfants, même les chemins douloureux sont chemins qui mènent à la croissance spirituelle, à la foi et à mon Fils. Mes enfants, priez, pensez à mon Fils ! A chaque instant de la journée, élevez votre âme vers lui et moi je récolterai vos prières comme les fleurs du plus beau des jardins et je les Lui offrirai. Soyez de véritables apôtres de mon amour. Répandez sur tous l'amour de mon Fils, soyez les jardins des plus belles fleurs ! Par vos prières, aidez vos bergers à être des pères spirituels pleins d'amour envers tous les hommes. Je vous remercie. »
«Chers enfants, je vous invite à être courageux, à ne pas défaillir, car même le bien le plus petit, le signe d'amour le plus léger, est vainqueur du mal qui est de plus en plus visible. Mes enfants, écoutez-moi afin que le bien prédomine, afin que vous puissiez connaître l'amour de mon Fils. Voilà le plus grand bonheur : les bras de mon Fils qui vous étreignent, lui qui aime l'âme, lui qui s'est donné pour vous et qui se livre toujours à nouveau dans l'Eucharistie, lui qui a les paroles de la vie éternelle. Connaître son amour, suivre ses traces, signifie avoir une vie spirituelle riche. Cette richesse donne de bons sentiments et voit partout l'amour et la bonté. Apôtres de mon amour, mes enfants, vous êtes comme les rayons du soleil qui, par la chaleur de l'amour de mon Fils, réchauffent tous ceux qui les entourent. Mes enfants, le monde a besoin d'apôtres de l'amour, il a besoin de beaucoup de prière, mais d'une prière dite avec le cœur et avec l'âme, et pas seulement prononcée avec les lèvres. Mes enfants, recherchez la sainteté, mais dans l'humilité. L'humilité qui permet à mon Fils de faire, à travers vous, ce qu'il désire. Mes enfants, vos prières, vos paroles, vos pensées et vos actes, voilà tout ce qui vous ouvre ou vous ferme les portes du Royaume des Cieux. Mon Fils vous a montré le chemin et vous a donné l'espérance, et moi, je vous console et vous encourage. Car, mes enfants, j'ai connu la souffrance, mais j'avais la foi et l'espérance. Maintenant, j'ai la récompense de la vie dans le Royaume de mon Fils. C'est pourquoi, écoutez- moi, prenez courage, ne défaillez pas ! Je vous remercie! »
«Chers enfants, mon cœur maternel souffre tandis que je regarde mes enfants qui n'aiment pas la vérité et qui la cachent, tandis que je regarde mes enfants qui ne prient pas avec ferveur et en actes. Je suis triste lorsque je dis à mon Fils que beaucoup de mes enfants n'ont plus la foi et qu'ils ne Le connaissent pas - Lui mon Fils. C'est pourquoi je vous appelle, apôtres de mon amour, efforcez-vous de regarder au tréfonds du cœur de l’homme et là, vous êtes sûrs de trouver un petit trésor caché. Regarder de cette manière est une miséricorde de la part du Père céleste. Rechercher le bien là même où il y a le mal le plus grand, essayer de se comprendre au lieu de se juger les uns les autres, voilà ce que mon Fils attend de vous. Et moi, en tant que mère, je vous appelle à l'écouter. Mes enfants, l'esprit est plus puissant que le corps et, porté par l'amour et les œuvres, il surmonte tous les obstacles. Ne l'oubliez pas : mon Fils vous a aimés et il vous aime. Son amour est avec vous et en vous si vous êtes une seule chose avec Lui. Il est la lumière du monde et rien ni personne ne pourra l'arrêter dans la gloire finale. C'est pourquoi, apôtres de mon amour, ne craignez pas de témoigner de la vérité. Témoignez avec enthousiasme, par des actes, avec amour, par vos sacrifices et par-dessus tout avec humilité. Témoignez de la vérité à tous ceux qui n'ont pas connu mon Fils. Je serai avec vous, je vous encouragerai. Témoignez de l'amour qui ne passe jamais car il vient du Père Céleste qui est éternel et qui offre l'éternité à ses enfants. L'Esprit de mon Fils sera avec vous. Mes enfants, je vous appelle à nouveau à prier pour vos bergers ; priez pour que l'amour de mon Fils puisse les conduire. Je vous remercie. »
«Chers enfants, quand vous venez à moi comme à une mère, avec un cœur pur et ouvert, sachez que je vous écoute et vous encourage, je vous console et, par-dessus tout, j'intercède pour vous auprès de mon Fils. Je sais que vous désirez avoir une foi ferme et la montrer de façon juste. Ce que mon Fils attend de vous, c'est une foi sincère, solide et profonde - alors elle est bonne, quelle que soit la façon dont vous la montrez. La foi est un merveilleux mystère qui se garde dans le cœur. Elle est entre le Père Céleste et ses enfants. Elle se reconnaît à ses fruits et à l'amour qu'elle a envers toutes les créatures de Dieu.

Apôtres de mon amour, mes enfants, ayez confiance en mon Fils ! Aidez tous mes enfants à connaître son amour ! Vous êtes mon espérance, vous qui vous efforcez d'aimer mon Fils avec sincérité. Au nom de l'amour et pour votre salut, par la volonté du Père Céleste et de mon Fils, je suis ici parmi vous.

Apôtres de mon amour, que par la prière et le sacrifice, vos cœurs soient illuminés par l'amour et la lumière de mon Fils. Que cette lumière et cet amour illuminent tous ceux que vous rencontrez et les ramènent vers mon Fils. Je suis avec vous. Je le suis de façon spéciale avec vos bergers. Par mon amour maternel, je les illumine et les encourage pour que, de leurs mains bénies par mon Fils, ils bénissent le monde entier. Je vous remercie. »
«Chers enfants ! Malheureusement, parmi vous, mes enfants, il y a tant de combat, de haine, d'intérêts personnels et d'égoïsme ! Mes enfants, vous oubliez tellement facilement mon Fils, ses paroles, son amour ! La foi est en train de s'éteindre en bien des âmes, et beaucoup de cœurs sont happés par les choses matérielles de ce monde.

Mais mon Cœur maternel sait qu'il y en a encore beaucoup qui croient, qui aiment, et qui cherchent à se rapprocher le plus possible de mon Fils. Ils recherchent mon Fils inlassablement, et ainsi ils me recherchent moi aussi. Ce sont les humbles et les doux avec leurs peines et leurs souffrances qu'ils supportent en silence, avec leurs espérances et, par-dessus tout, avec leur foi. Ce sont les apôtres de mon amour.

Mes enfants, apôtres de mon amour, je vous enseigne que mon Fils ne demande pas tant des prières continuelles, que des actes et de la ferveur. Il demande que vous croyiez, que vous priiez, et qu'avec votre prière personnelle, vous grandissiez dans la foi, que vous grandissiez dans l'amour. Aimez-vous les uns les autres, voilà ce qu'il demande, c'est le chemin vers la vie éternelle.

Mes enfants, n'oubliez pas que mon Fils a apporté la lumière en ce monde, et il l'a donnée à ceux qui voulaient bien la voir et la recevoir. Vous, soyez de ceux-là, car c'est la lumière de la vérité, de la paix et de l'amour. Je vous guide de façon maternelle pour que vous adoriez mon Fils, pour qu'avec moi vous aimiez mon Fils, et que vos pensées, vos paroles et vos actes soient toujours orientés vers mon Fils, pour qu'ils soient orientés vers son nom. Alors, mon Cœur sera comblé. Je vous remercie. »
«Chers enfants ! L’amour et la bonté du Père Céleste donnent des révélations qui font grandir la foi pour qu’elle soit interprétée et qu'elle apporte la paix, la sécurité et l'espérance. Il en est ainsi pour moi également, par l’amour miséricordieux du Père Céleste, je vous montre toujours et à nouveau le chemin vers mon Fils, vers le salut éternel.

Mais, malheureusement, beaucoup de mes enfants ne veulent pas m'écouter, beaucoup de mes enfants sont hésitants. Or moi, dans le temps et au-delà du temps, j'ai toujours magnifié le Seigneur pour tout ce qu'il a fait en moi et par moi.

Mon Fils se donne à vous, il rompt le pain avec vous, il vous donne les Paroles de la vie éternelle pour que vous les portiez à tous. Or vous, mes enfants, apôtres de mon amour, de quoi avez-vous peur quand mon Fils est avec vous ? Montrez-lui vos âmes pour qu'il puisse être en elles, et pour qu'il fasse de vous des instruments de foi, des instruments d'amour. Mes enfants, vivez l'Evangile, vivez l'amour miséricordieux envers le prochain et par-dessus tout, vivez l'amour envers le Père Céleste.

Mes enfants, vous n'êtes pas unis par hasard. Le Père Céleste n'unit personne par hasard. Mon Fils parle à vos âmes, moi je parle à vos cœurs. Comme Mère, je vous dis, mettez-vous en route avec moi, aimez-vous les uns les autres, témoignez ! N'ayez pas peur de défendre, par votre exemple, la vérité - la Parole de Dieu qui est éternelle et qui ne change jamais.

Mes enfants, celui qui agit dans la lumière de l'amour miséricordieux et de la vérité est toujours aidé par le ciel et n'est pas seul. Apôtres de mon amour, que tous vous reconnaissent toujours parmi les autres par votre latence, par votre amour et votre sérénité. Je suis avec vous. Je vous remercie! »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]