Langue 
«Chers enfants, en ces jours où vous célébrez joyeusement la croix, je souhaite que pour vous aussi la croix soit une joie. En particulier priez, chers enfants, pour pouvoir accepter la maladie et les souffrances avec amour, comme Jésus lui-même l'a fait. Seulement ainsi pourrai-je avec joie vous distribuer les grâces et la guérison que Jésus me permet de vous donner. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
4. septembre 1986 (Hebdomadaire)
18. septembre 1986 (Hebdomadaire)
 
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir