Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]

www.medjugorje.ws » PDA version » Messages de Medjugorje » Messages de Medjugorje

Messages de Medjugorje

«Chers enfants, ma vie sur terre était simple. J'aimais et je me réjouissais des petites choses. J'aimais la vie - le don de Dieu - même si douleurs et souffrances transperçaient mon cœur. Mes enfants, j'avais la force de la foi et une confiance illimitée en l'amour de Dieu. Tous ceux qui ont la force de la foi sont plus forts. La foi te fait vivre selon le bien, et la lumière de l'amour de Dieu arrive alors toujours au moment désiré. Elle est la force qui soutient dans la douleur et la souffrance. Mes enfants, priez pour obtenir la force de la foi, ayez confiance dans le Père Céleste et n'ayez pas peur. Sachez qu'aucune créature qui appartient à Dieu ne sera perdue mais aura la vie pour toujours. Toute douleur a sa fin et alors commence une vie dans la liberté, là où vont mes enfants et où tout revient. Mes enfants, votre combat est difficile; il le sera plus encore, mais vous, suivez mon exemple ! Priez pour obtenir la force de la foi, ayez confiance en l'amour du Père Céleste. Je suis avec vous; je me révèle à vous, je vous encourage. Avec un incommensurable amour maternel, je caresse vos âmes. Je vous remercie. »
«Chers enfants, de grandes choses le Père Céleste a faites en moi, comme il en fait en tous ceux qui l'aiment tendrement et qui le servent fidèlement, avec dévotion ! Mes enfants, le Père Céleste vous aime et c'est grâce à son amour que je suis ici avec vous. Je vous parle, pourquoi ne voulez-vous pas voir les signes ? Auprès de Lui, tout est plus facile. La souffrance vécue avec Lui est plus aisée car il y a la foi. La foi aide dans la souffrance et la souffrance sans la foi conduit au désespoir. La souffrance vécue et offerte à Dieu, élève. Mon Fils n'a-t-il pas racheté le monde par son douloureux sacrifice ? Moi, sa Mère, j'étais présente à sa souffrance et à sa douleur, comme je suis présente à vous tous ! Mes enfants, je suis avec vous dans la vie, dans la souffrance, dans la douleur, dans la joie et dans l'amour. C'est pourquoi, gardez l'espérance! L'espérance fait comprendre que la vie est là. Chers enfants, je vous parle; ma voix parle à votre âme, mon cœur parle à votre cœur. Apôtres de mon amour, oh comme mon cœur maternel vous aime ! Je voudrais vous enseigner tant de choses ! Mon cœur maternel désire tant que vous soyez comblés! Mais vous ne serez comblés que lorsqu'en vous-mêmes seront unifiés âme, corps et amour. Je vous en prie, vous mes enfants, priez beaucoup pour l'Eglise et pour ses serviteurs - pour ses bergers. Puisse l'Eglise être comme mon Fils la désire : claire comme de l'eau de source et pleine d'amour. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce, je vous invite tous à vous ouvrir et à vivre les commandements que Dieu vous a donné, afin qu'à travers les sacrements, ils vous guident sur le chemin de la conversion. Le monde et les tentations du monde vous mettent à l'épreuve ;  mais vous, petits enfants, regardez les créatures de Dieu qu'Il vous a donné dans la beauté et l'humilité, et aimez Dieu, petits enfants, par dessus tout, et Lui vous guidera sur le chemin du salut. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, vous que mon Fils aime, vous que j'aime de mon incommensurable amour maternel, ne permettez-pas que l'égoïsme et l'amour-propre règnent dans le monde. Ne permettez pas que l'amour et la bonté soient cachés. Vous qui êtes aimés, vous qui avez connu l'amour de mon Fils, souvenez-vous que être aimés signifie aimer. Mes enfants, ayez la foi. Quand vous avez la foi, vous êtes heureux et vous rayonnez de paix, votre âme tressaille de joie. Dans une telle âme on trouve mon Fils. Quand vous vous offrez pour la foi, quand vous vous offrez pour l'amour, quand vous faites du bien à votre prochain, mon Fils, qui est dans votre âme, sourit. Apôtres de mon amour, je m'adresse à vous comme une mère; je vous réunis autour de moi et je désire vous conduire sur le chemin de l'amour et de la foi. Sur le chemin qui conduit à la lumière du monde. Je suis ici pour l’amour, pour la foi, car je désire, par ma bénédiction maternelle, vous donner espérance et force sur votre chemin, car le chemin qui mène à mon Fils n'est pas facile. Il est fait de renoncement, d'offrande, de sacrifice, de pardon et de beaucoup, beaucoup d'amour. Mais ce chemin mène à la paix et au bonheur. Mes enfants, ne prêtez pas foi aux voix trompeuses, qui vous parlent de choses fausses, de faux scintillements. Vous, mes enfants, revenez à l'Ecriture Sainte. Je vous regarde avec un amour immense et, par la grâce de Dieu, je me manifeste à vous. Mes enfants, mettez-vous en route avec moi. Que votre âme tressaille de joie ! Je vous remercie. »
«Chers enfants, que ce temps soit pour vous un temps de prière afin que le Saint Esprit, à travers la prière, descende sur vous et vous donne la conversion. Ouvrez vos cœurs et lisez les  Saintes Écritures afin qu'à travers les témoignages vous puissiez vous aussi être plus proches de Dieu. Petits enfants, recherchez par-dessus tout Dieu et les choses de Dieu et laissez à la terre celles de la terre ; car Satan vous attire à la poussière et au péché. Vous êtes invités à la sainteté et vous êtes créés pour le Ciel. Recherchez donc le Ciel et les choses célestes. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, quand l'amour tend à disparaître sur terre, quand on ne trouve plus le chemin vers le salut, moi, votre Mère, je viens à vous pour vous aider à connaître la foi véritable, vivante et profonde. Pour vous aider à aimer en vérité. Comme Mère, j'aspire à votre amour mutuel, à votre bonté, à votre pureté. Mon désir est que soyez justes et que vous vous aimiez. Mes enfants, soyez joyeux dans votre âme, soyez purs, soyez enfants. Mon Fils disait qu'Il aimait être parmi les cœurs purs car les cœurs purs sont toujours jeunes et joyeux. Mon Fils vous a dit de pardonner et d'aimer. Je sais que ce n'est pas toujours facile; la souffrance vous fait grandir spirituellement. Afin que vous puissiez de plus en plus grandir spirituellement, vous devez pardonner sincèrement, véritablement, et aimer. Beaucoup de mes enfants sur terre ne connaissent pas mon Fils, ils ne l'aiment pas. Mais vous qui aimez mon Fils, vous qui le portez dans votre cœur, priez, priez ! Dans la prière, vous ressentez mon Fils tout près de vous; que votre âme respire en Son Esprit. Je suis avec vous et je vous parle de petites et de grandes choses. Je ne me lasserai pas de vous parler de mon Fils - l'amour véritable. C'est pourquoi, chers enfants, ouvrez-moi vos cœurs. Permettez-moi de vous conduire maternellement. Soyez les apôtres de l'amour de mon Fils et mes apôtres. En tant que mère, je vous aime. N'oubliez pas ceux que mon Fils a appelés pour vous guider; portez-les dans votre cœur et priez pour eux. Je vous remercie. »
«Chers enfants, aujourd’hui, je vous apporte mon Fils Jésus pour qu’il vous donne sa paix et sa bénédiction. Je vous invite tous, petits enfants, à vivre et à témoigner des grâces et des dons que vous avez reçus. N‘ayez pas peur ! Priez pour que le Saint Esprit vous donne la force d’être de joyeux témoins et des personnes de paix et d‘espérance. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
Lors de sa dernière apparition quotidienne, le 12 septembre 1998, la Gospa a dit à Jakov Colo qu’il aurait désormais une apparition annuelle, le 25 décembre, le jour de Noël. Cette année il en fut également ainsi. La Vierge est venue portant l’Enfant Jésus dans ses bras. L’apparition a commencé à 14h 07 et a duré 10 minutes. Après cela, Jakov a transmis le message :
«Chers enfants ! Aujourd'hui, en ce jour de grâce, je vous invite à demander au Seigneur le don de la foi. Mes enfants, décidez-vous pour Dieu et commencez à croire ce en quoi Dieu vous appelle, et à en vivre. Croire, mes enfants, signifie remettre votre vie entre les mains de Dieu, entre les mains du Seigneur qui vous a créés et qui vous aime infiniment. Ne soyez pas croyants seulement en paroles, mais vivez votre foi et temoignez-en à travers les oeuvres et votre exemple personnel. Parlez avec Dieu comme avec votre père. Ouvrez-vous à lui et confiez-lui votre coeur, vous verrez comment votre coeur changera et combien vous serez émerveillés par les oeuvres de Dieu dans vos vies. Chers enfants, il n'y a pas de vie sans Dieu; c'est pourquoi, comme mère, j'intercède pour vous et je prie mon Fils de renouveler vos coeurs et de remplir votre vie de son amour infini. Merci d'avoir répondu à mon appel. »
«Chers enfants, je m’adresse à vous comme votre mère, mère des justes, mère de ceux qui aiment et qui souffrent, mère des saints. Mes enfants, vous pouvez vous aussi être saints, cela dépend de vous. Les saints sont ceux qui aiment sans mesure le Père Céleste, qui l’aiment plus que tout. C’est pourquoi, mes enfants, cherchez à devenir toujours meilleurs. Si vous cherchez à devenir bons, vous pourrez être saints, même si vous ne pensez pas ainsi de vous-mêmes. Si vous pensez être bons, vous manquez d’humilité et l’orgueil vous éloigne de la sainteté. En ce monde sans paix et plein de menaces, vos mains, apôtres de mon amour, devraient être tendues dans la prière et la miséricorde. Offrez-moi le rosaire, ces roses que j’aime tant. Mes roses sont vos prières dites avec le cœur et non seulement des lèvres. Mes roses sont vos œuvres de prière, de foi et d’amour. Mon Fils, quand il était petit, me disait que mes enfants seraient nombreux et qu’ils m’apporteraient beaucoup de roses. Je ne le comprenais pas. Maintenant je sais que vous êtes ces enfants qui m’apportent des roses quand vous aimez mon Fils par-dessus tout, quand vous priez avec le cœur, quand vous aidez les plus pauvres. Ce sont mes roses. C’est la foi qui fait en sorte que dans la vie on fait tout par amour, on ignore l’orgueil et on est toujours prêt à pardonner, à ne jamais condamner, à toujours essayer de comprendre son frère. C’est pourquoi, apôtres de mon amour, priez pour ceux qui ne savent pas aimer, pour ceux qui ne vous aiment pas, pour ceux qui vous ont fait du mal, pour ceux qui n’ont pas connu l’amour de mon Fils. Mes enfants, voilà ce que j’attends de vous car, retenez-le bien, prier signifie aimer et pardonner. Je vous remercie. »
«Chers enfants, en ce temps de grâce je vous appelle à la prière. Priez et recherchez la paix, petits enfants. Lui qui est venu ici sur la terre pour vous donner Sa paix, sans faire de  différence : qui que vous soyez et quoi que vous soyez. Lui, mon fils,votre frère,vous appelle à la conversion à travers moi, car sans Dieu vous n'avez ni avenir ni vie éternelle. C'est pourquoi, croyez et priez, vivez dans la grâce et dans l'attente de votre rencontre personnelle avec Lui. Merci d’avoir répondu à mon appel. »
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]