Commentaire du Message, 25. avril 2009

Priez pour la paix et témoignez-en

Langue 
Other languages: English, Čeština, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

Message, 25. avril 2009

«Chers enfants, aujourd’hui je vous appelle tous à prier pour la paix et à en témoigner dans vos familles, afin que la paix devienne le plus grand trésor sur cette terre sans paix. Je suis votre Reine de la Paix et votre mère. Je désire vous emmener sur le chemin de la paix qui vient uniquement de Dieu. C’est pourquoi priez, priez, priez. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

Dans son message du 25 avril 2009, Notre-Dame nous invite à prier pour la paix et à en témoigner, d'abord au sein de nos familles, ensuite dans le monde entier. Certes, l'angoisse sous ses différentes formes est bien présente aujourd'hui. Mais au lieu de nous y résigner, nous devons utiliser nos meilleures forces pour construire la paix. L'Eglise qui, depuis ses débuts annonce la Bonne Nouvelle , est désormais appelée à annoncer et à réaliser la paix à tout moment. Nous pouvons lire dans le message de sa Sainteté feu le Pape Jean-Paul II à l’occasion de la Journée mondiale de la prière pour la paix: «Nous n'affirmons pas trouver dans la lecture de l'Evangile des formules toutes faites nous permettant de faire des progrès dans la réalisation de la paix. Mais, chaque page de l'Evangile et de l'histoire de l'Eglise est imprégnée de l'esprit de l'amour fraternel qui est un instrument puissant de l'éducation à la paix». Nous, les chrétiens, nous sommes invités à annoncer et à témoigner de la paix dans notre propre vie. La construction de la paix n'est pas un choix mais un devoir. La paix n'est jamais acquise une fois pour toutes, mais doit être construite sans cesse, car elle représente l’aspiration la plus profonde du cœur humain. Dans son livre intitulé Jeûnez par le cœur feu le frère Slavko Barbarić a écrit au sujet de la paix: «Combien de fois avons-nous perdu la paix mus par l’orgueil, l’égoïsme, l’envie, la jalousie, l’avidité ou le désir du pouvoir et de l’honneur? L’expérience confirme que le jeûne et la prière nous permettent de vaincre le mal, l’orgueil et l’égoïsme et d’ouvrir nos cœurs en grandissant dans l’amour, l’humilité, la générosité et la bonté, véritables conditions de la paix. Celui qui aura préservé la paix à travers l’amour et le pardon, préservera sa santé mentale et physique et sa capacité de mener une vie digne de l’homme, suprême création divine. Le jeûne et la prière affaiblissent et réduisent à leur juste mesure les besoins humains, créant ainsi les conditions pour la paix et pour une attitude appropriée envers les autres et envers les choses matérielles. Nous recherchons la paix dans tout ce que nous faisons, de bien ou de mal. Quand on aime, on recherche et on éprouve la paix, quand on reste sobre et quand on lutte contre la dépendance, on recherche la paix, quand on boit, on recherche aussi, en quelque sorte, la paix; quand on prie, on recherche la paix; quand on lutte pour sa vie et pour la vie de ceux que l’on aime, on réalise la paix».

La Gospa , Reine de la Paix , souhaite nous introduire dans la vraie paix – son Fils et notre Seigneur Jésus-Christ qui est le véritable roi de la paix. La prière est la voie sûre vers Jésus et vers le ciel. Dans son dernier message, la Gospa nous invite trois fois de suite à prier, car seule la prière constitue le chemin sûr et juste. Répondons du plus profond de notre cœur et de notre âme à l’appel de notre mère Marie, Reine de la Paix , et elle nous introduira à la vraie paix – à l’amour, à la proximité et à la joie Divins.

Fr. Danko Perutina
Medjugorje, le 26 avril 2009


2. avril 2009 (Other)
2. mai 2009 (Other)
 
Pour comparaison avec autre linguistique version choisir