Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » PDA version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. juin 2003

Commentaire du Message, 25. juin 2003

REVIVRE LES MESSAGES AVEC UN NOUVEL ENTHOUSIASME ET AVEC JOIE

Other languages: English, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano, Polski

 

Message, 25. juin 2003

«Chers enfants, aujourd'hui encore, avec une grande joie, je vous appelle à vivre mes messages. Je suis avec vous et je vous remercie car vous avez mis en vie ce que je vous dis. Je vous invite à faire revivre encore plus mes messages, avec un nouvel enthousiasme et avec joie. Que la prière soit votre quotidien. Merci d’avoir répondu à mon appel. »

L’Evangile est une joyeuse nouvelle. La joie retentit dans toutes ses pages, parce que Dieu a décidé de visiter et de sauver son peuple. Lors de sa rencontre avec Elisabeth, Marie s’exclame : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur ! » (Lc 1,46) Lors de l’Annonciation, l’ange Gabriel s’adresse a Marie en disant : « Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi… Sois sans crainte, Marie; car tu as trouvé grâce aupres de Dieu. » (Lc 1,28.30)

Aujourd’hui aussi, Marie, Reine de la Paix, s’adresse a nous dans une grande joie, et elle veut que nous soyons dans la joie. La mise en pratique de ses messages conduit a la vraie joie. Vivre selon la voix de la Mere signifie trouver son chez soi, la sécurité. Obéir a sa voix signifie devenir de plus en plus joyeux et heureux, libéré et racheté, ceux qui cheminent avec Dieu, vers qui Marie nous guide. Ses messages sont comme des panneaux indicateurs sur la route, qui nous évitent de nous égarer. Nous avons besoin de ces signaux pour trouver des lieux que nous ne connaissons pas. Or, si nous restons assis au pied du panneau, nous n’y arriverons jamais. Il nous faut nous mettre en route, il nous faut cheminer. Le chemin ne sera peut-etre pas toujours goudronné ni droit, mais il est important de marcher. Sur ce chemin, nous allons trébucher, tomber, saigner… Mais c’est le but qui compte : Dieu, apres qui languit notre cœur.

Marie connaît le chemin mieux que nous ; elle connaît Jésus mieux que nous ne le connaissons. Ces messages ont pour but de nous faire rejoindre Jésus et le rencontrer. Marie désire que nous soyons joyeux. Notre joie est aussi sa joie, tout comme nos souffrances sont aussi ses souffrances.

Marie nous remercie, alors que c’est nous qui devrions la remercier pour sa présence, sa proximité, sa patience. Elle nous aime d’un amour désintéressé, comme si elle nous demandait : « Puis-je vous aimer ? Allez-vous me permettre de vous conduire a la vie, a la joie ? »

Marie connaît bien le cœur humain. Elle sait qu’il s’enflamme facilement, et que son enthousiasme disparaît plus facilement encore. C’est pourquoi elle nous a dit : Renouvelez la ferveur des premiers jours de ma venue, et aujourd’hui, elle nous dit : « Faites revivre encore plus mes messages, avec un nouvel enthousiasme et avec joie». Les premiers jours et les premieres années de sa venue étaient des jours et des années d’enthousiasme, de joie, de disponibilité a souffrir et a tout donner pour la Gospa et pour Dieu. Or, des intérets humains et étroits se faufilent facilement en ce petit coin du ciel que Marie nous offre ici, des intérets qui enténebrent les yeux du cœur, ne reconnaissant alors plus le ciel qui nous est venu, et qui continue a venir ici, a Medjugorje, par Marie.

Ce qui se passe ici est un don du ciel, une visitation de la grâce qui peut rester vaine pour moi si je ne l’accueille avec un cœur humble et ouvert. J’accueille Marie dans la mesure ou j’aime mon prochain, dans la mesure ou en moi grandit la force pour supporter les croix quotidiennes. J’accueille Marie dans la mesure ou je suis capable de pardonner plus facilement, de m’élever au-dessus de la poussiere vers laquelle m’attire ma faiblesse et ce monde qui offre beaucoup et finalement enleve tout.

Marie ne nous menace pas quand elle dit : « Un temps viendra ou je ne serai plus avec vous de cette maniere. » La proximité de son cœur et de son âme signifie des jours de grâce et un temps de grâce. C’est pourquoi Marie, Reine de la Paix, aujourd’hui aussi, en ce 22e anniversaire de ses apparitions, a attiré tant de cœurs et de telles foules qui ont faim et soif de Dieu. Marie sait vers qui elle vient, mais tous ceux qui sont venus aujourd’hui et qui viennent en pelerinage a Medjugorje depuis toutes ces années le savent également. En Marie, ils ont reconnu leur Mere, la Mere du Sauveur (comme Elisabeth), et ils ne se sont pas trompés.

Aujourd’hui aussi, Marie veut éveiller des cœurs endormis. Elle le peut et elle le désire. Elle le fait aujourd’hui. Aidons-la pour qu’elle puisse nous aider. Approchons-nous d’elle par notre priere quotidienne, car sans la priere nous ne pouvons pas etre proches de son cœur et du cœur de son Fils, notre Sauveur Jésus Christ.

Qu’elle nous conduise vers la joie et la paix, vers Jésus, permettons-le-lui.

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje 26.6.2003


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]