Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » PDA version » Messages de Medjugorje » Commentaire du Message, 25. octobre 2002

Commentaire du Message, 25. octobre 2002

A travers la prière, vous ouvrez votre cœur a Dieu

Other languages: English, Čeština, Deutsch, Español, Français, Hrvatski, Italiano

 

Message, 25. octobre 2002

«Chers enfants, aujourd'hui encore je vous appelle à la prière. Petits enfants, croyez que par la prière simple des miracles peuvent s'accomplir. A travers votre prière, vous ouvrez votre coeur à Dieu et Il fait des miracles dans votre vie. En regardant les fruits, votre coeur se remplit de joie et de reconnaissance envers Dieu pour tout ce qu'Il fait dans votre vie et, à travers vous, pour les autres. Priez et croyez, petits enfants, Dieu vous donne des grâces et vous ne les voyez pas. Priez et vous les verrez. Que votre journée soit remplie de prière et d'action de grâce pour tout ce que Dieu vous donne. Merci d'avoir répondu à mon appel. »

Ce message de Notre Dame, comme la plupart de ses messages, commence avec un appel à la prière. En ce moment, elle n’a rien de plus important et de plus nécessaire à nous dire. Marie, notre Mère, désire que nous devenions, comme elle, remplis de joie et de reconnaissance. C’est la prière qui devrait nous y conduire. Marie ne connaît d’autre chemin que celui qu’elle nous recommande avec tant de ferveur pendant toutes ces années. Si elle connaissait un autre chemin, un chemin différent, elle ne nous l’aurait certainement pas caché. C’est une mère qui aime chacun de ses enfants et elle ne peut ni ne veut nous tromper. Si nous l’écoutons et nous réfugions en elle, nous ne serons pas déçus. C’est pourquoi St Bernard a prié : « Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance, réclamé votre secours, ait été abandonné. » De nombreuses personnes ont goûtées et ont fait une expérience tangible de la puissance et de l’efficacité de la prière adressée à Dieu. La prière la plus puissante, c’est la prière d’action de grâce qui ouvre le cœur de Dieu, en commençant par ouvrir la porte de notre propre cœur, prière à travers laquelle Dieu veut et peut nous approcher.

Ce que la Vierge Marie nous recommande, ce qu’elle met entre nos mains et veut mettre dans notre cœur, c’est la prière. Celle-ci peut nous paraître un moyen si simple et si faible ! Pour la logique et l’intelligence humaines, il est difficile de croire que la prière peut obtenir quelque chose de grand. Seuls les simples comprennent vraiment le langage de Dieu. Le langage de la Gospa, lui aussi, est très simple ; il n’est pas sage aux yeux du monde. St Paul a déjà dit : « Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. » (1 Co 1,20b-21.25) Jésus, lui, s’exclame dans l’Esprit Saint : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. Oui, Père, je te loue de ce que tu l'as voulu ainsi. » (Lc 10,21) En vérité, seuls les petits reconnaissent Dieu, reconnaissent aussi la présence maternelle ici à Medjugorje. Nous avons vu dans l’Evangile que Jésus lui-même n’a pas pu aider ceux qui l’approchaient pleins d’eux-mêmes, avec des montagnes de leur propre orgueil. Dieu lui-même n’a pas trouvé d’espace pour les approcher et leur offrir son salut. C’est nous qui, par notre prière, créons l’espace pour Dieu, et sans cet espace, Il est rendu à l’impuissance et ne peut entrer dans notre vie.

Ste Thérèse d’Avila a dit : Dieu attend notre décision pour, ensuite, pouvoir tout faire lui-même dans notre vie. Dieu est patient, Il nous attend toute notre vie. Il nous attend avec rien d’autre que Son amour, pour se donner à nous et nous enrichir de Lui-même. Il attend chaque cœur humain, Il attend que chaque famille le reçoive comme un hôte et un ami de prédilection ; il attend qu’on Lui ouvre la porte de nos maisons, comme Zachée l’a fait. Alors, une nouvelle vie a commencé pour lui, une vie de plénitude dans son cœur devenu plein de reconnaissance, capable de pardonner et de partager. Nous pouvons faire peu de choses avec nos seules forces humaines. Par nos seules forces humaines, nous ne pouvons pas devenir saints, nous ne pouvons pas pardonner, aimer, partager notre temps et notre cœur avec les autres. Bien souvent, dans notre vie, le problème n’est pas de pouvoir ou non pardonner quelque chose à quelqu’un ; le vrai problème est dans notre NON au pardon, et ainsi à la liberté qui en découle pour nous. Le problème est aussi dans le fait que, peut-être, nous n’avons pas permis à Dieu de nous pardonner et n’avons pas fait l’expérience de Son pardon.

Permettons à Marie, notre Mère, de nous guider à son Fils Jésus, afin que nous puissions devenir joyeux et remplis de gratitude envers Dieu, afin que nous puissions devenir des personnes qui voient et qui reconnaissent Dieu dans leur vie et dans chaque personne qu’Il a mis sur notre chemin.

P. Ljubo Kurtovic

Medjugorje le 26. octobre 2002


Pour comparaison avec autre linguistique version choisir

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]