Langue 

Mises à jour  | Medjugorje  | Messages  | Articles et Nouvelles  | Videos[EN]  | Galerie[EN] | Carte du site  | À propos[EN]  | Livre d'invité

www.medjugorje.ws » PDA version » Medjugorje Articles et Actualités » Paul Hnilica - Il n’a pas eu honte de Medjugorje !

Paul Hnilica - Il n’a pas eu honte de Medjugorje !

Other languages: English, Français, Italiano
Mons. Paul Hnilica

Tout au contraire! Mgr Paul Hnilica fut un témoin courageux dans l’Eglise, de la grâce extraordinaire qui sourd de ce lieu. Elle est célèbre sa lettre aux groupes de prière liés à Medjugorje écrite en 1997. Nous en donnons quelques passages parce qu’ils réussissent à synthétiser, de façon très éloquente la valeur de l’événement Medjugorje.

Une réalité vivante

« Personne ne peut nier - même si en fait , il y en a qui essaient de le faire -que le Mouvement spirituel de la Reine de la Paix est une réalité vivante dans l’Eglise suscitée par un esprit de prière et non par des initiatives humaines. Ce fleuve de lumière, de vie, de paix et d’amour pour la Mère de Dieu, a engendré des groupes de prière par-tout, a inspiré des conversions, continue à guérir et consoler les coeurs de tous les fidèles qui ont trouvé dans la simplicité du message de la Reine de la Paix une direction authentique pour redécouvrir l’Evangile et retourner au coeur de l’Eglise.

Transformés par la Grâce

Ce sont des milliers de prêtres et des centaines d’évêques qui ont là-bas célébré la Sainte Messe et entendu longuement des confessions de pénitents comme transformés par la grâce maternelle de Marie. Beaucoup d’entre eux sont repartis dans leurs diocèses donnant un témoignage unanime : « A Medjugorje, les gens se convertissent ». Des conversions qui frappent l’attention des pasteurs parce qu’elles sont des « conversions durables ». Les gens qui ont expérimenté là-bas la présence de Marie ne se comptent plus, comme ne se comptent plus les histoires de guérisons spirituelles et aussi corporelles, les vocations au sacerdoce et à la vie consacrée, nées de la grâce de Medjugorje. Ce sont là les principaux fruits spirituels qui ont porté beaucoup de pèlerins à conclure que la Reine de la Paix est vraiment présente à Mejugorje.

Lueur d’espérance

Dans tous les continents il y a aujourd’hui les groupes de prière qui ont trouvé dans le message de la Reine de la Paix une lueur d’espérance et de consolation. Ils sont une présence chrétienne vivante et opérante dans l’Eglise. Cette présence maternelle nous rappelle ce qui s’est passé à Guadalupe, à Lourdes, à Fatima et en d’autres lieux d’apparitions mariales où jusque-là c’était le désert spirituel. Après la visite de Marie la vie a refleuri, l’espérance est revenue, on a demandé pardon et on a retrouvé la paix.

Une voix dans le désert

La Reine de la Paix est venue en Bosnie-Herzégovine proposer un message de paix et de réconciliation à des peuples qui, quelques années plus tard seraient jetés dans l’enfer d’une guerre laquelle, en peu de temps livrerait ces régions au massacre. Sa voix avait résonné dans un désert. Elle venait avertir et supplier ses enfants, les avertissant que, sans la conversion du coeur il n’y aurait pas de vraie paix. La paix qui existait en 1981 n’était qu’apparente: 10 ans plus tard éclatait la guerre. Mais cela personne ici-bas ne le savait. Au temps des premières apparitions on ne comprenait pas pourquoi, dans un pays où l’on vivait pacifiquement, la Dame des apparitions parlait de la nécessité d’un urgent retour à Dieu pour avoir la vraie paix. Le 26 juin 1981 Elle apparaissait, pleurant devant une grande croix. Le 26 juin 1991 tombaient les premières bombes sur l’aéroport de Ljubljana en Slovénie.

Persécutions...

Hélas! aussi pour le message de Medjugorje, qui, comme celui de Fatima parle de paix et de conversion, le chemin dans l’Eglise n’est pas facile; il a le même destin que celui des prophètes: beaucoup de conversions, mais aussi tant de persécutions, de nombreuses grâces mais aussi tant de lutte et ,comme pour les prophètes, ce n’est qu’après un grand nombre de souffrance et de tribulations que les hommes arriveront à en comprendre vraiment l’importance.

L’événement Medjugorje se situe dans une période de l‘histoire de l’humanité particulièrement menacée par les forces du Malin. Sans la rencontre avec la Mère de Jésus, il n’y a pas de vie surnaturelle et cette vie est toujours menacée. Hérode est toujours là qui cherche à la supprimer.

La voie royale

C’est seulement notre conversion qui décide du sort de l’humanité future. Ce ne sont pas les programmes, les réunions, les paroles qui finalement changeront le monde. La Reine de la Paix nous a indiqué la Voie Royale pour arriver à la conversion du coeur. C’est la voie qui conduit au Cénacle, où, grâce à la prière en communion avec Marie, l’Epouse de l’Esprit-Saint , en reconnaissant nos péchés nous faisons pénitence et nous nous convertissons.

Il ne faut pas s’étonner si Satan essaie plusieurs chemins pour venir détruire les fruits surnaturels mûris autour du Mouvement spirituel de Medjugorje. Nous, pour nous défendre, nous devons aimer authentiquement, servir et imiter notre Reine et Mère de la Paix, en vivant ses messages.

Confusion! mais non !

Cheminer à la rencontre de Marie et avec elle découvrir son Fils. Ce chemin spirituel, considéré par une multitude comme une grande bénédiction pour l’Eglise, ne crée pas de confusion. La confusion est l’oeuvre du Malin. La Reine de la Paix dans ses messages ne désoriente pas, mais oriente vers la Vérité évangélique; Medjugorje est même devenu pour d’innombrables pèlerins un lieu de réconciliation avec l’Eglise et non de séparation d’avec elle.

Nous savons bien qu’il y a aussi des voix contraires à Medjugorje mais ce n’est pas la première fois qu’autour d’un événement sur-naturel, il y a dans l’Eglise des avis discordants, même parmi des évêques. « Le monde est en train de perdre le surnaturel, les gens le trouvent à Medjugorje à travers la prière, le jeûne et les sacrements », comme disait le Saint Père il y a quelques années.

Les temps du « Totus Tuus » universel

Unissons nos coeurs au Coeur Immaculé de Marie. Tant d’entre nous nous avertissent clairement que ce sont Ses temps, les temps annoncés à Fatima, confirmés par le message de Medjugorje ! Ce sont les temps du « Totus tuus » universel.

La Reine de la Paix nous veut unis dans la prière dans l’attente confiante d’une nouvelle Pentecôte qui renouvelle la face de la terre. Avec Elle allons à la rencontre du Seigneur !

(Paul M. Hnilica, évêque)

 

 

PC version: Cette page | Medjugorje | Apparitions  | Messages  | Articles  | Galerie[EN]  | Medjugorje Videos[EN]